Solde sous vetement

Les solde sous vetement font partie des remises les plus attendues de l’année. En effet, si toute l’année on profite de quelques des promotions dans les boutiques de prêt-à-porter ou autres, il est rare de tomber sur une baisse des prix rayon sous vêtements… Le sous vêtement est un impératif de la garde robe, et cela beaucoup plus que l’on voudrait le croire. Ne voyez pas là une déclaration tout droit sortie de la bouche tartinée de gloss d’une fashionista. Loin de là. Voyez seulement un fait avéré que peu d’entre nous aura le culot de nier. La fonction première du sous vêtement est à la fois pratique et hygiénique. Néanmoins, outre cet aspect « utile », les dessous sont devenus de vrais accessoires, successivement de séduction puis de mode. Résultat, chacun attend avec impatience les deux grandes vagues de solde sous vetement auxquelles nous avons droit chaque année.


Tous les ans et pendant 5 semaines, les soldes font le bonheur de toutes et tous. Nous assistons à 2 périodes différentes : les soldes d’été et les soldes d’hiver. Beaucoup se demande la raison pour laquelle les dates sont toujours aussi floues. La réponse est simple : les dates varient selon les départements (ou zones). Ainsi, pour exactement savoir où et comment ça se passe, il est déconseillé de demander à la voisine. Il faut plutôt privilégier Internet et faire une recherche sur le site du gouvernement. Un tableau récapitulatif s’y trouve et indique exactement les dates et les zones concernées. Une chose est sûre : les soldes tombent toujours un mercredi, et ce conformément à la loi su commerce. Le mercredi n’est donc pas seulement le jour des enfants, c’est aussi le jour des parents quand arrive la période des soldes ! Pour s’y retrouver, la loi a décidé que les soldes d’hiver se dérouleraient le 2e mercredi de janvier, toujours avant le 12. Lorsque le jour tombe au-delà de cette limite, les soldes sont avancés au 1er mercredi. Quant aux très attendues soldes estivales, elles débutent toujours le dernier mercredi du mois de juin. Comme pour les soldes d’hiver, cette date ne doit pas dépasser le 28 juin. Si c’est le cas, on avance la date à l’avant-dernier mercredi du mois.
Chacun a donc 10 semaines dans l’année pour dévaliser les magasins en faisant des bonnes affaires. Une aubaine, d’autant plus que le secteur de la lingerie peut être aussi cher que celui des marques de luxe. Inutile donc de préciser qu’il faut absolument profiter des solde sous vetement pour donner un coup de neuf à sa collection de dessous.

Celles et ceux que la cohue les empêche de réfléchir et de choisir en paix (et accessoirement de respirer), voici une petite astuce. Le secret est de repérer ce que l’on désire dans les publicités qui envahissent notre quotidien à l’arrivée des soldes. Même si on est de ceux qui ont rageusement collé un sticker « PAS DE PUB » sur leur boîte aux lettres, en période des soldes il faut prendre sur soi et vite aller le retirer. Si la colle est trop forte ou si on tient à le laisser, il faut partir à la récolte. Comprenez ici, récupérer les prospectus que l’on trouve souvent en bout de caisse, en magasin.

Newsletter

E-mail :
Prénom :
Sexe :
Date de naissance : (jj.mm.aaaa)
Pays :